France HydroÉlectricité - Retour à l'accueil

Adhérents
Mot de passe oublié ?
 
Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 43

Desman des Pyrénées

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1753 sites.
Une imposante circulaire du ministère de l’Ecologie de près de 170 pages fait le point sur la gestion contractuelle des sites Natura 2000 majoritairement terrestres.
Une circulaire du 14 mai dernier a d’ores et déjà précisé les modalités d'organisation retenues pour la mise en oeuvre du réseau Natura 2000 en mer, à l'aune des principales évolutions afférentes à la gouvernance en mer, notamment la création des conseils maritimes de façade et le dispositif d'élaboration des plans d'action pour le milieu marin. S’agissant des sites Natura 2000 majoritairement terrestres, pas moins de six circulaires ont déjà été publiées entre 2004 et 2011. La présente circulaire en date du 27 avril 2012 permet par conséquent la réalisation d’un "travail de regroupement, de réorganisation et d’actualisation", souligne le ministère. Cette circulaire ainsi consolidée s’organise autour de quatre grandes parties, sur les comités de pilotage (Copil), les documents d’objectifs (Docob), les contrats et les chartes Natura 2000. Deux fiches techniques complètent par ailleurs la circulaire sur la gestion de la TVA quand elle n’est pas éligible au fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) et sur les dispositions particulières relatives à la fin de programmation de ce fonds.

L’un des projets mené dans le cadre de natura 2000 concerne le desman des Pyrénées
Le desman des Pyrénées (Galemys pyrenaicus) est un petit mammifère aquatique endémique du quart nord-ouest de la péninsule ibérique et du massif pyrénéen.

Voir aussi la fiche Wikipedia

Espèce très sensible aux modifications anthropiques qui affectent ses habitats et sa ressource alimentaire, il est actuellement soumis à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage. Le plan d’actions 2010-2015 vise à contribuer à la connaissance de l’espèce, à sa conservation et sa gestion ainsi que celle de ses habitats et à la constitution d’un réseau de coopération.